Enseignement

J’ai la chance d’être professeur de scène et d’interprétation lyrique à L’École Normale de Musique de Paris, Salle Cortot.

Cette classe de scène s’adresse à des chanteurs souhaitant approfondir leurs techniques d’interprétation en vue de devenir des chanteurs professionnels de théâtre lyrique. Un bon chanteur est un bon technicien mais également un interprète, c’est-à-dire un artiste qui échange avec son partenaire et avec son public. L’interprétation lyrique est une alchimie qui mêle technique vocale, musicale, théâtral et humaine.

Cette classe se déroule tout au long de l’année à raison de deux cours de quatre heures par mois et de trois stages de cinq jours répartis dans l’année. Tous les cours de scène sont collectifs.

Lors des stages, le travail de la classe se déroule en deux temps : le matin, un temps consacré au théâtre pur avec improvisations, exercices corporelles et de techniques d’interprétation, etc. et en parallèle, à l’étude de rôle en studio avec un chef de chant. L’après-midi est consacré à l’interprétation musicale : les exercices du matin sont mis en pratique sur des airs, des duos, des récitatifs, des mélodies ou des ouvrages du répertoire proposés par les élèves ou le professeur.

Dans les exercices de théâtre, nous abordons : la concentration, la conscience de son corps, de sa posture, les relations du corps et de l’espace, l’écoute et l’échange de gestes, sa relation à l’autre qu’il soit partenaire ou public, puis les énergies, les sentiments, les émotions que portent les textes musicaux et enfin les personnages, (les emplois) du répertoire lyrique. Comment créer un personnage, comment le nourrir. Comment défendre ses émotions, ses sentiments. Comment donner à voir de la musique, comment partager avec d’autres un espace, un temps et un discours commun.

Dans les cours d’interprétation, nous mettons en scène avec quelques accessoires et quelques éléments de costumes, les partitions proposées. Rendre sensible des notions simple de « style », de « mise en scène », de « dramaturgie musicale », de relation entre le théâtre et la musique, entre le mot et le son, entre le corps et la voix.

Le répertoire est prioritairement français. Werther de Massenet, La Voix humaine, Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, Carmen ou Les Pécheurs de Perles de Bizet, Pelléas et Mélisande de Debussy, Roméo et Juliette de Gounod et des opérettes de Messager, Offenbach, Hahn, Terrasse… Ainsi qu’un travail approfondi sur l’interprétation de la mélodie française.

Chaque année des auditions sont proposées à la classe de scène devant des professionnels et un concert devant le public.

La scolarité complète dure trois années et donne droit à un diplôme.

article dans opéra magasine Eléonore